• Olivia

Le jour où je n’ai plus eu peur de la multipotentialité…

Je me suis dit depuis petite qu'il était important d'avoir un vrai travail, avoir des compétences et de l'expérience dans son domaine. Devenir pro dans un vrai domaine pro ! Attendez une minute…Je crois qu'il y a erreur…Ce n'est pas vraiment moi qui me disais ça, mais une croyance tenace que l’on m'a mise en tête dès ma plus tendre enfance.



Deviens pro et tais-toi!


Je ne sais pas vous, mais beaucoup de personnes dans mon entourage ont aussi eu cette image de la vie d'adulte : devenir un ou une spécialiste dans un domaine ! On nous l’a répété bien souvent : que ce soit à l'école, les parents, la famille…puis quand enfin on décroche son 1er job.


"Sois bon dans ce que tu fais ! Sois stable ! Il faut avoir un parcours cohérent, c’est le signe que tu es fiable, sérieuse, que tu sais ce que tu veux et ainsi gagner en respect."

Bon, ça ne me paraissait pas être une option mais une réalité inébranlable. La vie d'adulte c'était ça. Je devais choisir…ma voie, un métier et devenir une pro ! Dès le collège et le moment de l'orientation, j'ai senti cette pression monter. Vite, il faut trouver quelque chose ! Une idée, et que ça saute ! Y a un stage à faire, puis il faut déjà choisir sa filière pour le lycée et anticiper ce que l'ont fera une fois le bac en poche.



choix de carrière, choix de vie


Sauf que moi, au milieu de tout ça, je ne me reconnaissais pas.


Je me disais que quelque chose en moi devait mal fonctionner. Pourquoi donc un domaine en particulier ne retenait pas toute mon attention ? Pourquoi je n'arrivais pas à choisir ? Pourquoi je devais choisir ?


Ce fût de grands moments de solitude, où l'on se met à douter de soi. Je ne devais pas être très stable ou bien pas assez douée finalement ! Quelque chose ne collait pas. Un fossé se creusait entre ce que j'étais et ce que j'imaginais que la société voulait de moi. Enfin, peut-être qu'elle ne voudrait pas de moi au final ! Si je ne rentrais pas dans ces cases que l'on nous présente dès tout petit, qu'allais-je devenir ? Mille questions fusaient dans ma tête toujours pleine et toujours aux quatre vents.




affirmation de soi

Je savais bien que ce qui m'était proposé n'était pas du tout en adéquation avec ce que j'étais. J'ai essayé de me plier en tout petits morceaux, pour trouver une case où je ne laisserais que peu de bouts de moi en sortir. J'ai dû faire des choix, être raisonnable, comme on me disait. Il fallait cibler un métier et aller au bout !




Ce fût un échec...


J'ai pourtant essayé. Tenter ma chance dans des domaines bien précis. Du droit…non, je n’y arrivais pas. Du management …non plus. Pourtant c'était plutôt simple en soi. Mais je m'ennuyais ferme. Les langues…ok j'adore l'anglais, mais mince encore, j'usais mes fesses à la fac en regardant l'aiguille tourner. Devenir commercial. Je n’étais pas mauvaise, mais franchement quel était le but de cette vie-là ? Où était mon épanouissement à récolter des adhérents pour des programmes sans importance à mes yeux, à suivre avec avidité la progression de mes ventes pour espérer une petite prime ? Organiser des spectacles…Oh oui, ça c’était sympa, mais hélas bien trop aléatoire.


Ceci est une liste non exhaustive de toutes mes tentatives : certaines des succès, d'autres des autos-sabotage. Je vous fais grâce des détails. De rien messieurs, dames !



Non, tout ça n'était définitivement pas moi. Ou plutôt ce n'était que de petites, infimes parties de moi. Je ne pouvais me sentir complète dans une case et je finissais toujours par en sortir en la pulvérisant de mes petits bras musclés...avec pertes et fracas.


Je suis "reconversatrice" professionnelle!


Du coup, j'étais sans arrêt en reconversion professsionnelle. C'était ça mon métier ! Et la question favorite de mes interlocuteurs était :


« Bon alors, tu veux faire quoi comme métier ? »


Moi je suis une peintre, une dessinatrice, une amatrice de musique, une clairvoyante, empathe, radiesthésiste, magnétiseuse, passionnée par l'écriture, la nature, les animaux, l'espace, les mondes invisibles et toujours attirée vers ceux qui ont besoin d'une aide…le tout avec un esprit décalé et un humour qui enrobe bien tout la package.


Voilà ce que je suis. Alors vous avez un métier à me proposer qui rentre dans mes centres d'intérêt ?

Vous connaissez la réponse vous. On ne me l'a jamais trouvé !



J'arrête d'avoir peur et j'ose être moi



Alors avec un gros ras le bol et une bonne prise de recul, j'ai ouvert mes chakras…Ommmm…respiré un grand coup et j'ai décidé de stopper toute cette mascarade !


Non je ne suis pas faite pour un métier. Oui j'aime me disperser, apprendre sans arrêt, dans des domaines plus que variés. J’aime picorer des connaissances à droite, puis à gauche. Je découvre et m'ouvre sans cesse à de nouveaux horizons et j'aime prendre le temps de les contempler et d'apprendre en y mettant toutes mes tripes.

Mais que suis-je alors ? Une curiosité aux multiples intérêts, qui passe son temps à apprendre, comprendre, créer. C'était décidé, je ne ferai pas qu'un seul métier. J'avais bien trop en moi pour faire un choix. Je n'avais pas de vocation, hormis celle qui devenait mon fil d'Ariane : aider, être utile grâce à ce que j'étais, ce que je ressentais.


Je ne choisissais pas un travail mais une philosophie de vie. C'était cette porte là que je voulais franchir et aller vers d'infinies possibilités.


Alors en reprenant mon fil, j'ai compris. J'étais multipotentiel et c'était cela que je pouvais apporter aux autres. Mon métier serait multidimensionnel, car je ne connais pas deux humains semblables en tout point. J'allais créer le métier qui était fait pour moi et pour aider ceux qui adhéreraient à mon approche.


oser vivre


C'est ainsi que j’ai totalement embrassé ma nature empathique, mes capacités de clairvoyance, mon intérêt pour le bien-être énergétique et me suis retrouvée à approfondir encore plus tous ces domaines. J'ai découvert des domaines qui jusqu'alors m'étaient inconnus ou vagues.


Je me suis formée avec passion, pas après pas. J’ai dévoré mes formations en soins énergétiques holistiques, en hypnose, en aromathérapie, en EFT, et de coach en psychologie positive. Puis, j’ai digéré afin d’intégrer tout ça à ma façon de vivre et de voir la vie, pour bientôt recommencer à apprendre dans d’autres domaines. Et pourquoi ne pas finir ce livre que j’ai commencé à écrire ?


C’était ça que je voulais. C’était ça que j’étais. Simplement une fille curieuse qui a besoin de liberté pour apprendre toujours plus, sans être enfermée dans un petit moule à muffins.

Aujourd’hui, mon travail c’est tout ce que je suis à la fois. Et c’est avant tout permettre à ceux qui le souhaitent d’être accompagnés dans leur recherche de bien-être.

Comme il faut bien se mettre une étiquette, rien que pour avoir une carte de visite ou un référencement efficace sur internet, j’ai choisi celle d’ «Énergéticienne, hypnothérapeute....et pas que ! ». Ça sonne pas mal non ?


Et maintenant, je passe à l’action. J’ose enfin montrer et proposer ce que j’ai appris et ce que je peux apporter. C’est d‘ailleurs pour ça que vous vous trouvez sur mon site en ce moment.


J’ai osé, moi, cette fille qui ne croyais pas en elle, ni en son potentiel. J’ai créé ma boîte, mon approche à moi.



Il n’y aura jamais de fin à ce chemin, mais ce qui compte c’est la beauté des paysages à parcourir et les étrangers rencontrés sur la route, eux qui ont tant à me raconter et à m’apprendre.


Vibrer c'est exister.



#carrière #choix #vie #profession #professionnel #multipotentiel #savoir #moule #chemin #affirmationdesoi #oser #confrontation #soimême #réalisation #vivre #bienêtre #bonheur #différence #épanouissement #magnétiseuse #clairvoyance #hypnose #énergies #vibrarium #Sète #Hérault #Occitanie #Montpellier #Sud

Me contacter

Tél : 07 83 34 22 72

94 rue Montmorency

34200 SETE

E-mail : contact@vibrarium.com

Sète, Balaruc-le-Vieux, Balaruc-les-Bains, Frontignan, La Peyrade, Poussan, Mèze, Bouzigues, Loupian, Gigean, Montpellier 

  • Facebook Vibrarium
  • Instagram Vibrarium
  • YouTube Vibrarium
  • Skype Vibrarium