• Olivia

Et si on parlait de la relation émotion/douleur

Mis à jour : 25 avr. 2018

La douleur physique est bien souvent liée à une douleur émotionnelle, parallèlement aux douleurs chroniques liées à des séquelles physiques. La douleur est une énergie. Elle vient d’émotions que l’on garde au fond de soi, que l’on refoule. En fonction de ces émotions, le corps parle et souffre à des endroits bien spécifiques.


Un exemple parlant : la peur ! Brrrr…Vous l’avez surement remarqué, avoir peur donnent des palpitations cardiaques, des sueurs froides, des tremblements et les mains moites ! Votre tête envoie directement les informations à votre corps, qui lui, sans mot, va utiliser des maux….La peur n’est pas la seul émotion à déclencher des maux. Ceci est valable pour nombre de causes émotionnelles

. Un grand mal qui touche ou touchera 8 français sur 10 au cours de leur vie : le mal de dos. Une quantité incroyable de douleurs peut être directement liée à un état émotionnel non verbalisé ou refoulé. Les douleurs de bras, des trapèzes peuvent, quant à elles être révélatrices d’un repli sur soi, d’une charge à porter trop important pour la personne.

Ces douleurs sont des alertes !! « Aïe j’ai mal là ! » ==> Alerte rouge !! Votre corps cherche à vous dire quelque chose ! Il vous montre que la douleur est liée à un état émotionnel particulier, un stress, qu’il faut résoudre.

Les émotions et leurs manifestations sur le corps

1ère chose à faire : décoder ces douleurs pour mieux comprendre ce que votre tête cherche à vous dire

2ème chose : agir sur les causes (et oui, le but est toujours d’améliorer profondément votre bien-être en partant de la source !)








Le lien entre le corps et les émotions….des preuves scientifiques démontrés par des chercheurs finlandais.


«Sentir monter la colère», «la tristesse me serre le cœur»…

Cela fait partie des expressions de notre langage populaire depuis des siècles ! Elles manifestent bien le lien entre les manifestations physiques et les émotions primaires (comme la peur, la tristesse, la joie…).


Des chercheurs finlandais ont établi une cartographie grâce à des caméras infrarouges auprès de 701 volontaires venant de pays différents. Cela souligne que ces principales émotions humaines sont ressenties physiquement de la même façon pour tous, quelle que soit la culture d'origine de l'individu (leurs travaux, publiés fin décembre dans les Comptes rendus de l'Académie des sciences américaine (PNAS)).

On note que la colère, la peur ou la surprise, sont associées à une augmentation de l'activité au niveau de la poitrine (accélération des rythmes respiratoires ou cardiaques). À l'inverse, la tristesse se distingue par un affaiblissement de l'activité des membres supérieurs. Les sensations gastro-intestinales et de la gorge sont propres au dégoût. Et surtout, le bonheur est la seule émotion à se traduire par une élévation de l'activité de l'ensemble du corps ! On se transforme en vrai rayon de soleil !🌞


Je trouve que c’est une très belle avancée pour mesurer l’impact d’un bon équilibre émotionnelle pour une santé du corps équilibrée.


Et vous, ça vous parle ces effets à ces endroits-là ? Avez-vous déjà essayé de soigner les causes émotionnelles avant les effets physiques ?



Pour cela des soins énergétiques ou la pratique de la méditation peuvent être des solutions merveilleuses pour dénouer ces blocages. Cela agit comme un bon gros nettoyage intérieur et permet de se libérer de ces sales émotions/énergies qui vous font souffrir à l’intérieur et à l’extérieur.



Tentez d’écouter plus attentivement votre corps, ne le laissez pas sans réponse, vous pouvez agir ! Chouchoutez-vous, votre enfant intérieur vous remerciera avec un large sourire 📷 :D



Vibrer c’est exister !

Me contacter

Tél : 07 83 34 22 72

94 rue Montmorency

34200 SETE

E-mail : contact@vibrarium.com

Sète, Balaruc-le-Vieux, Balaruc-les-Bains, Frontignan, La Peyrade, Poussan, Mèze, Bouzigues, Loupian, Gigean, Montpellier 

  • Facebook Vibrarium
  • Instagram Vibrarium
  • YouTube Vibrarium
  • Skype Vibrarium